"KHALIYAT AN-NAHL" veut dire "RUCHE D'ABEILLES" en arabe. On comprend bien cette appellation lorsque l'on voit la présentation de cette jolie brioche ... Agréable a goût, elle joue sur un mélange sucré-salé intéressant qui vient casser le côté tout sucre de la brioche classique.
Servie sur les tables de fêtes et de réception en Arabie-Saoudite, voici la Ruche d'abeille, repérée sur le blog de Soulafa, qui est ... absolument délicieux !

Photo_038

Ingrédients :

- 500 g de farine,
- 2 oeufs,
- 3 càs de sucre,
- 3 càs de lait en poudre,
- 100 g de beurre,
- 180 ml d'eau tiède + 1 càc de levure de boulanger sèche,
- eau de fleur d'oranger (panne de fleur d'oranger, j'ai mis 1 sachet de sucre vanillé),
- 1 càs de lait,
- 4 càs de miel + graines de nigelles/sésames,
- plusieurs kiri pour la "farce" (on peut mettre de la pâte de dattes, etc, et aussi la déguster nature. Moi j'ai mis de la feta)

Mélanger la levure à l'eau tiède et laisser 10 min. Faire un puit dans la farine et mettre le sucre, le lait en poudre, 1 oeuf entier et un blanc (garder le jaune restant pour la dorure). Ajouter l'eau, l'eau de fleur d'oranger, ou comme moi la vanille, et mélanger. Pétrir la pâte 5 min puis ajouter le beurre en morceaux. Repétrir un peu. Laisser doubler de volume.
Rompre la pâte et la diviser en 16 à 18 boules. Aplatir chaque boule et mettre dedans un peu de garniture au choix (kiri, pâte de dattes, ou rien ...) J'ai mis de la feta, c'était pas mal ...
Refermer les boules, les placer dans un plat beurré et laisser lever. Puis badigeonner avec le jaune d'oeuf restant mélangé à 1 petite càs de lait. Parsemer de graines de nigelles (et de sésame).
Enfourner jusqu'à ce que la Ruche soit bien dorée. Badigeonner la ruche avec les 4 càs de miel à la sortie du four ... 

Photo_046

J'ai trouvé que la recette donnait une mie bien briochée, seul hic ... j'aurais aimé avoir plus de pâte pour faire plus de petites boules car mon plat à gâteau n'était pas rempli, donc l'effet ruche était moins joli ... Peut être aurait-il fallut faire des boules encore plus petites (diviser la pâte encore plus) ? Mystère rûchien ...